Caractéristiques de la laine canine/féline

 

Cette matière fut régulièrement utilisée par les esquimaux pour se confectionner des vêtements chauds grâce aux sous-poils de leurs chiens de traîneau. 

 

La fourrure de la plupart des chiens et  des chats, est composée :

- De poils longs et épais au-dessus de la robe, le poil de couverture ou « jarre ». Il est généralement lisse, d’une longueur très variable, d’une densité moyenne et relativement imperméable. Sa teinte est franche et soutenue et il est brillant lorsque votre animal est en bonne santé.

 - De duvet, court et laineux qui constitue le sous-poil. Il est plus court, fin et laineux. Sa couleur est beaucoup plus claire que celle du jarre, sa densité très élevée. Il est perméable, mais sa compacité en fait un excellent rempart contre l’eau, et aussi contre les poussières et impuretés diverses.

 

C’est ce dernier qui nous intéresse ! Donc pas question de prendre votre épilateur électrique ou un rasoir pour obtenir notre laine !


Le bien-être animal

Pour la fabrication de la laine canine, il est nécessaire de récupérer le sous-poil de l’animal. De ce fait, nous pratiquons un brossage avec du matériel adapté comme des brosses cardées, peignes et autres accessoires qui permettent d'aller chercher du sous-poil sans blesser l'animal. En gros, le matériel habituellement utilisé pour brosser son chien. Certains n’apprécient pas grandement le brossage, il est donc nécessaire d’y aller très en douceur comme à l’habitude.


Les allergies et les odeurs

Il faut savoir qu’une allergie aux poils de chien est en réalité une allergie : 

-      À la salive du chien (parfois contenue sur les poils)

-      Aux squames (des morceaux de peaux mortes microscopiques incrustés dans les poils)

 

Néanmoins, le nettoyage reste artisanale et nous ne pouvons pas garantir l'absence totale d'allergènes !

Dans le doute, n’hésitez pas à consulter un spécialiste.

 

La laine est nettoyée après le filage avec des produits adaptés et donc au même titre que la laine de mouton qui ne sent pas le mouton, la laine canine ne sentira pas le chien !


Qualité de la laine canine

La qualité dépend de 2 facteurs essentiels :

- le brossage ou la récolte du sous-poil. Il est très important d'éviter les poils car c'est eux qui vont rendre la laine piquante. Il y a donc des endroits à éviter, comme les pattes, la culotte et la queue.Et surtout ne pas persister à prendre trop de sous-poils à chaque brossage car c’est là que les poils viennent s’en mêler !

- du travail de la fileuse, moi ! En réalisant correctement les différentes étapes exposées ici.

 

 La qualité dépend aussi de la récolte. Si vous avez trop de poils mélangés à vos sous-poils, cela va rendre la laine piquante.