Brosser son chien ou son chat pour une laine toute douce

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à Morgane Grad, grande amoureuse de ses poilus et vaillante fileuse de laine canine, pour cette illustration.

Lors du brossage, privilégiez les flancs, le poitrail et le cou. Attention, l'arrière train est très tentant car en période de mue,  de grosse touffe se détache ! Le sous-poil à cet endroit est un peu plus rêche. Vous pourrez le comparer à votre récolte sur les autres parties du corps pour voir la différence.

 

Pour avoir une belle pelote de 50 gr comptez au moins 60 gr de sous-poils. Ne vous y prenez pas à la dernière minute, cette récolte se fait sur plusieurs jours, pour le bien-être de votre animal et pour privilégier le sous-poil plutôt que les poils ! 

 

Ne surtout pas laver votre chien avant le brossage et encore moins le sous-poil récolté. N’envoyez pas de sous-poils souillés !

 

Les chiens doivent avoir au moins 1 an et demi/2 ans pour que la laine soit de qualité optimale.

 

Pour les chats, le prélèvement n'a pas de restriction de zone

 


Les brosses

Chacun de nos compagnons a sa propre sensibilité au brossage et il convient de prendre l'outil le plus adapté pour ne pas trop le brusquer.

 

Le meilleur outil est la brosse cardée car c'est surtout les animaux à poils longs voir mi-longs qui sont concernés pour la réalisation d'une pelote de laine et cet outil va permettre d'aller chercher les sous-poils en profondeur.

 

Le peigne aussi est tout à fait adapté car lui aussi va permettre d'aller chercher les sous-poils dessous sans trop récupérer du poil.

 

Pour les gants de brossage, ils sont très doux et permettent d'enlever beaucoup de sous-poils mais également de poils... Un 1er brossage enlèvera beaucoup de poils et les autres passages plus de sous-poils.

 

Les brosses en bois vont surtout récupérer ce qu'il y a en surface, donc du poil ! Donc, ce n'est pas intéressant.